L’agence de voyage doit-elle indemniser la famille des voyageurs ?

the travel agent

De manière générale, le voyage d’aventure constitue un moment exceptionnel que l’on fasse un périple en groupe ou seul. Ainsi, l’obligation principale de l’agence de voyage se résume au niveau de sécurité des voyageurs. Il s’agit d’une obligation de résultat. Et c’est ce qui fait la règle. Autrement dit, cette obligation n’est pas exprimée à l’encontre des membres de la famille. Les droits concernent uniquement le contractant et non sa famille.

La responsabilité de l’agence de voyage

the travel agentSi l’on s’en tient au code du tourisme, l’agent de voyages est directement responsable des dommages causés à son client. En tant que vendeur ou organisateur de voyages, il doit assurer la bonne exécution du contrat. C’est une lapalissade que les uns et les autres sont tenus de respecter même s’il y a eu une intervention par ricochet des prestataires de services. Cette responsabilité est exécutoire grâce aux termes du contrat. Aucune preuve n’est exigible à l’endroit du client victime. Si le client lui-même cause un accident, il devrait se justifier avant toute indemnisation.

La preuve du préjudice

Au cas où les proches du client jugent que le dommage doit être réparé, ils doivent se fonder sur les principes classiques de responsabilité. Il est bien difficile de prouver que l’agent est responsable. De toutes les façons, la famille ne peut pas toujours se prévaloir d’un tel droit. Cela s’explique par le fait qu’elle n’est pas liée avec le vendeur de voyages par un contrat de voyage. En d’autres termes, le signataire du contrat est le seul à pouvoir bénéficier d’une réparation tacite des dommages et intérêts lors d’un voyage d’aventure au Luxembourg.

Conclusion

Pour tout dire, le voyage d’aventures représente tout ce qu’il faut pour se relaxer lors de vos moments creux. Veuillez vous rapprocher des agences de voyage qui devront en tout temps et en tout lieu garantir votre sécurité. En sachant qu’en cas d’accident, la famille n’est nullement concernée en matière de paiement des dommages et intérêts.